Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 20:41
En 1669, le tracé du Canal du midi de Sète à Toulouse. Il ne ressemble pas à celui que l'on connait. Il ne passe ni par Béziers, ni par Capestang... Il sillonne vers Narbonne pour remonter vers Carcassonne... Il croise nombreuses rivières et longe le cours de l'Aude. Naurouze est déjà au coeur du Canal pourtant... Il termine à Toulouse où il se jette dans la Garonne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Valentin 14/01/2014 19:44


Bonjour,


PP. Riquet, à l'origine du Canal ne travaillait pas seul. Il n'était ni ingénieur, ni cartographe, encore moins hydrologue. Mais, entreprenant et sachant s'aliier les hommes compétents, sa
connaissance acquise sur le terrain lui valu d'être appelé sur bien d'autres chantiers, à Versailles par exemple. Ainsi, Riquet avait-il un bras droit, l'hydrologue et cartographe Andréossy.
Mais... on ne sait trop pour quelles raisons d'ambition personnelle ou de "stratégie de com" de Riquet, Andréossy vint à rédiger, sans en informer son patron, une belle carte dans laquelle il
proposait un tracé divergeant des idées de Riquet. Il semble que la carte publiée dans ce blog soit celle d'Andréossy. L'initiative fut mal reçue par Colbert qui en informa Riquet, invitant ce
dernier à disposer du sieur Andréossy à sa guise. Par chance Riquet avait besoin de l'homme. Ainsi Andréossy, peut-êre refroidit dans ses initiatives, resta fidèle à Riquet jusqu'à la fin du
projet et au delà. Le Canal tel que nous le connaissons, suit donc bien la volonté de Riquet (à l'écoute d'idées meilleures que les siennes, tout en imposant sa volonté où cela était utile) et
non celle d'un autre. Par contre, Vauban, qui inspectera l'ouvrage à partir de 1684-85, y apportera plusieurs remaniements avec la construction d'acqueducs et ponts canaux qui chacun nécessitait
l'abandon de certaines boucles du Canal. Il fera aussi construire une déviation près du bassin, aujoud'hui comblé, de Naurouze. Carcassonne, enfin, ne sera traversée par le Canal qu'à partir
de 1810. La ville n'avait pas souhaité faire les investissements nécessaires et le Canal de Riquet longea le Fresquel. Toutes ces choses sont expliquées dans la carte du canal du midi intitulée "
Le Canal du Midi de long en large", dont je suis l'auteur. Ce sont 4 feuilles dépliantes développant le canal de façon très détaillée.