Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 09:15
A l'origine le Canal du midi a été conçu pour la navigation. Il servait à faire transiiter le courier, les personnes et les marchandises de manière rapide et cela en utilisant la force humaine ou animale. C'était il y a plus de 3 siècles. Le Canal du midi, le premier en son genre, a connu des déboires: Envasement, Peur des Villageois riverains qui voyaient arriver des étrangers, des bandits (ça n'a pas forcément changé aujourd'hui)... Il servit à la navigation au début puis fut vite un moyen d'irrigation, un dépotoire avant que de redevenir une voie d'eau servant à la navigation. Il a suivi les progrès techniques et a donc essentiellement servi au transport de marchandise jusqu'au début des années 1960. Ensuite il s'est avéré qu'il n'était plus rentable... Il a donc continué son évolution et accueille aujourd'hui une faune diverse et variée qui ne cohabite pas forcément très bien:

  • Les pêcheurs (qui parfois ne comprennent pas que les bateaux navigants viennent troubler leur tranquilité)
  • les cyclistes (pour qui le canal leur fait normalement éviter de croiser des voitures)
  • les promeneurs (du dimanche mais aussi les randonneurs)
  • les bateaux de location (qui sont au nombre de 700 entre Beaucaire et Toulouse)
  • les péniches-hôtel (qui transportent essentiellement de riches touristes étrangers)
  • 1 Marinier (qui essaye de faire revivre le but originel du Canal)
  • des bateaux-logements (peut-être une cinquantaine entre Toulouse et Béziers ou plus je n'ai pas de chiffres)
  • des barques
  • des voiliers (qui trouvent à s'amarrer gratuitement ou à peu de frais par rapport aux ports maritimes)
  • des bateaux inhabités et inhabitables, non navigants et innavigables de toute façon
  • des promeneurs de chiens en voiture (c'est le sport local le long du canal)
  • des retraités assis sur des bancs qui refont le monde
  • des bateaux-promenade
  • des restaurants
  • des riverains qui habitent au bord du canal
  • des bateaux chambres d'hôtes
  • des éclusiers
Je crois que j'ai à peu près fait le tour de la situation mais si j'ai oublié quelqu'un faites moi signe... et bien les usagers composant cette foule disparate qui utilise le canal parce qu'il est beau, parce qu'il est pratique, parce qu'il est calme ont un point commun: Ils croient que le canal leur appartient. Et ça donne une cohabitation parfois difficile parce que le bateau hôtel est embété quand un bateau navigant navigue ou vient se stationner, parce que ça dérange le bateau ventouse que les navigants fassent des remous, parce que le pêcheur est dérangé par la navigation, parce que le touriste sur son tupperware a peur de croiser une grosse péniche, parce que les piétons ralentissent la promenade du chien qui suit la voiture, parce que le cycliste venu là pour éviter les voitures ne comprend pas que les voitures de VNF entravent sa quiétude, parce que le bateau chambre d'hôte déteste quand un tupperware vient le percuter parce qu'il n'y connait rien à la navigation, parce que l'éclusier aimerait que les bateaux passent plus vite, parce que le touriste aimerait que l'éclusier l'aide, parce que le bateau hôtel aimerait passer devant tout le monde, parce que le touriste ne comprend pas que les gros bateaux lui passent devant, et croit que c'est parce qu'il a une plus grosse zigounette alors qu'en fait c'est parce qu'il a une priorité, parce que toussa ça fout un beau bordel parfois qui est bien français bien que plus de la moitié des usagers soient étrangers, parce que toussa se passe, j'aime le Canal du midi même si des fois ils m'emmerdent quand même tous à croire que le Canal est leur propriété alors qu'il est à moi!!!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

christine 07/02/2010 10:51


Transmission de pensées...
il y a quelques années, j'ai souhaité créer ma barque/snack ambulante, tout comme les cuisinières de plats cuisinés sur l'eau en Asie... livraison de bateau à bateau... sur le canal du
Midi, bien sûr... D'ailleurs, j'y vais ! on va se croiser ce week-end, je pense ?


christine 07/02/2010 09:59


Laurent,l'intérêt serait particulièrement évident dans les villes le long des canaux : désengorger les voies sur berges et les rendrent à l'originel...

Rêvons de Toulouse : l'embouchure, le Port, les Demoiselles sans voitures...

des omnibus fluviaux ne consommeraient certainement pas plus/personne transportée :

où ai-je vu

 " 200 FOIS MOINS D'ACCIDENTS  ET

100 FOIS MOINS DE NUISANCES SONORES QUE LA ROUTE" ???

et pourquoi ne pas proposer dans les campagnes, lors de manifestations ponctuelles, des bateaux à passagers ? allez faire des papiers en ville, à la fête des voisins... plus de problèmes de
stationnement (les parkings reverdiraient, comme les berges...) , et ceux qui n'ont ni voiture ni permis n'auraient plus à demander aux voisins....et tous rentreraient vivants de la fête !!!


Laurent 07/02/2010 10:36


Pour Toulouse, l'idée est sans doute à creuser... Les idées que vous déveoppez sont intéressantes mais peut-être pas rentable pour que personne ne les ai mises en oeuvre aujourd'hui.
Peut-être que vous allez donner des idées à un lecteur de ce blog... Même à la campagne ça pourrait être un transport de proximité...
Et des marchands ambulants sur le canal?


christine 06/02/2010 14:42


Bonjour,
Une petite question qui a son importance pour moi : il me semblait que le transport de passagers était aussi important dans le projet que celui de marchandises; on raconte que les passagers
dormaient à bord, j'ai vu de belles photos... Des navettes fluviales de transport telles qu'à Paris seraient de bon aloi, non ?
Qui connaît la réponse ? Merci et bonne navigation à ceux qui bougent !!!


Laurent 07/02/2010 07:24


Sur le canal du midi en effet il y avait les barges de la Poste. Elles ne servaient pas à transporter du courrier mais des voyageurs. On raconte même que ces bateaux pouvaient rallier Toulouse à
Béziers en 2 jours... Impressionnant car ce serait impossible aujourd'hui, il y avait des étapes dans les relais de la poste et le port du Somail en est un. les passagers y passaient la nuit et on
changeait les chevaux... Le canal transportait plus de voyageurs que de marchandises à cette époque... L'arrivée du train a rendu le transport de passagers trop lent, d'où sa diminution... et le
canal est devenu une voie pour le transport de marchandises...

Maintenant aujourd'hui des navettes fluviales dans le midi n'auraient de sens que pour les touristes et du coup il existe déjà des promenades en bateau un peu partout sur le canal. Pour le
transport de passagers en revanche, entre la voiture et le train quel serait l'intérêt du voyageur? Un bus pollue-t-il moins qu'une péniche?


pierre 01/02/2009 13:31

oui, je vois que tu préferes garder l'anonymat,....pour ce qui est  du canal du midi, pour moi (!) et pour les historiens aussi , Riquet avait avant tout un projet économique qui était de sortir le "midi" de la misère ou il se trouvait du fait du désintéressement de ses élites en fournissant un axe pour une navigation maitrisée , évitant à la batellerie la dépendance des rivieres. et ses dangers. je ne te voyais pas comme un sectaire faisant le tri entre les "bons" et les "mauvais"  le bon "travail" et le mauvais" ..... on est toujours le touriste de quelqu'un ! ( tu es né dans l'Aude?)le transport de passager fut l'activité la plus importante sur le canal du midi pendant plus de 200 ans ( lis les ouvrages consacrés au Canal)et aujourdh'hui plus d1 million de passagers passent sur le Canal ... en faisant vivre beaucoup de monde , toi peut-etre...  du moins en permettant une survie du canal jusqu'à des jours meilleurs... (ou il n'y aura que des travailleurs et pas de touristes!)alors qui c'est ce fameux batelier....tu me fais languir! 

Laurent 01/02/2009 15:12


Je pense qu'il y a qui-proquo. Je ne suis pas sectaire et pour moi il n'y a pas de bon et de mauvais, de bien ou de mal dans l'usage du Canal. Je n'ensence pas le transport de marchandise et
n'utilise jamais l'expression de trimballe-couillon que j'entends beaucoup dans le coin et que je déteste même...

Je pense pour en revenir à Riquet que son premier but était que le canal serve au transport de marchandise. Mais bien sûr je sais qu'il sert depuis longtemps pour le transport de voyageur... et je
ne dénigre pas cette activité, sauf qu'à la base le canal n'était pas prévu pour ça... Par ailleurs je pense que Riquet n'était pas si philanthropique que ça... Il avait fait en sorte de contrôler
les taxes sur l'eau dans la région de la montagne noire et il en avait le monopole... Ensuite il aurait du percevoir les droits de péages des usagers du canal et il est mort avant mais ses
héritiers les ont perçu jusqu'en 1905 ou 1895 (j'ai la mémoire qui flanche)...

La raison d'être du Canal aujourd'hui est le tourisme. Je trouve cela super que tout le monde puisse en profiter... Après c'est dommage pou le canal qu'il n'y ait plus suffisamment de transport
commercial (de marchandise ou de passagers) parce que du coup il n'a plus de raisons d'être entretenu...

Je vis et travaille sur le Canal et c'est super... Je regrette que les écluses aient été automatisées et bientôt nous regretterons les éclusiers qui vont disparaitre...

A bientôt sur ce blog donc...

Laurent


pierre 01/02/2009 11:15

bonjour,j'aime bien ton blog, quel courage...à te lire j'ai l'impréssion que c'est une thérapie!quant à ta liste d'usagers ( j'aime bien le terme usagers car éffectivement il signifie que nous sommes sur une voie publique de navigation , il sous-entend donc un service public)tu dis qu'il y a un "marinier" ( j'aime moins le choix de ce mot ici car sur le canal du midi, si le patron est propriétaire de son bateau on le nomme batelier, le terme de "marinier" est originaire du "nord" et  réservé aux "patrons" de bateau non propirétaires, salariés, dépendants d'un armateur)au sujet du marinier que tu compte dans ta liste et qui serait le seul à" faire revivre le but originel du canal" ( que toi tu connais bien sûr) merci de me dire qui il est.merci de me dire qui tu est et quel bateau tu habite .moi je suis Pierre du SURCOUF, propriétaire exploitant, vivant du canal et sur le canal du midi depuis 1975.ce serait bien d'échanger nos points de vue à plus , dans l'attente de ta réponse ( merci de l'envoyer aussi sur mon adresse mail perso)Pierre

Laurent 01/02/2009 12:00


Bonjour Pierre et Merci de ton commentaire...

Quand on écrit effectivement c'est une forme de thérapie...

Pour les usagers j'aime bien ce terme parce que sur le canal chacun a tendance à croire qu'il est sa propriété propre et c'est pour moi un lieu de partage et d'échange...

Le terme Marinier me vient spontanément parce que c'est celui que j'ai toujours entendu et pour moi le sens du mot marinier est celui qui est à la barre d'un bateau de transport de marchandise
(qu'il soit propriétaire ou non)... Il est possible que dans le nord on l'emploie, en tout cas dans le nord-est c'est certain qu'on ne parle jamais de batelier...

Je suis Laurent du Canal du Midi... comme c'est écrit dans le blog...

J'ai croisé plusieurs fois ton bateau en allant vers Toulouse... Du coup tu sais forcément qui je suis sans toutefois le savoir... puisque c'était sur un autre bateau que le mien...

Petite précision encore: Pour ma part le sens de l'invention du Canal du midi par Riquet est de permettre de relier Atlantique et Méditérannée sans passer par Gibraltar... et ce pour le transport
de marchandises... Pour les passagers il existait des moyens de le faire par la route à cheval et pour les touristes, je crois qu'ils n'existaient pas encore...

En tout cas c'est sympathique d'avoir un retour de ce que l'on écrit... Au moins on sait qu'on est lu et l'échange est bien mieux que le monologue...

Laurent