Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 10:21
Depuis plusieurs années les Platanes du Canal du midi sont atteint par une maladie léthale: le Chancre Coloré.



On reconnait un arbre atteint aux traces noires le long du tronc (comme des brulures) et au fait que l'écorce s'eclate et aux marques de peinture verte quand il a été détecté....

Kézako?

Ce champignon s'attaque aux arbres parfaitement sains ! Quand le sujet est atteint, il meurt au bout de 2 à 5 ans dans le meilleur des cas.

Le ceratocystis fimbriata f. sp. Platani est originaire des États-Unis, sans aucune certitude, la maladie aurait été importée en France durant la seconde guerre mondiale par l'intermédiaire de caisses militaires fabriquées en platane contaminé.

Le chancre coloré ne peut être combattu chimiquement ou biologiquement, car le mycélium va suffisamment profondément dans le bois pour qu'aucun produit ne soit efficace.

Le champignon se transmet par contact avec un outil infecté par le chancre, c'est bel et bien la main de l'homme qui propage ce mal. Voici quelques exemples:

  • Élagage et taille (élagueuse, scie, sécateur...)
  • Travaux de terrassement (tractopelle, trancheuse...)
  • Haubanage de chapiteau (piquet en fer )

Il n'y a qu'une seule chose à faire, désinfecter les outils ! Du simple sécateur jusqu'au godet du tractopelle, tout doit être désinfecté.
Plusieurs produits peu onéreux peuvent être utilisés en pulvérisation ou en trempage:

  • Eau javellisée (1 berlingot pour 10 litres d'eau)
  • Alcool à brûler
  • Cryptonol (diluer à 1%)

Malheureusement dans les secteurs fortement atteint par le chancre coloré, on a constaté que le champignon se transmet par le jumelage des racines ainsi que par les eaux des canaux et cours d'eaux mais localement.
Les dernières études sur le chancre coloré du platane ont prouvé que le champignon reste présent durant 6 années dans le système racinaire d'un sujet abattu et dévitalisé.

Depuis quelques années une variété de platane résistante à été créée. Cette variété est disponible à la vente depuis 2005, elle se nomme Vallis clausa.

 

La navigation et le chancre coloré

 

 

En navigant cet été nous avons rencontré 2 spécialistes de la maladie qui nous ont expliqué les modes de transmission. Nous sommes aussi responsables de la transmission de la maladie. Lorsque nous nous amarrons aux arbres et aux racines on blesse les arbres et on emporte les spores du Chancre coloré. A l'amarrage suivant on transmet la maladie. D'ailleurs bien souvent plusieurs arbres sont atteints lorsqu'il n'y a pas suffisamment de bollards aux quais d'attente des écluses... (c'est le cas de Trèbes où de nombreux platanes datant de 1780 vont etre abattus...)

 

Simplement en nous amarrant nous frottons notre coque aux racines et on blesse les racines. La blessure des racines est le facteur de propagation de la maladie.

 

Conseils:

 

Ne pas s'amarrer aux arbres atteints

Ne pas arriver trop vite sur les racines

Ne pas s'amarrer aux racines (si on ne peut faire autrement désinfecter les amarres à l'alcool ou à l'eau de javel)

 

Problème:

 

Manque d'information de la part de VNF

Manque de bollards

Manque de pontons devant les écluses

Trop de navigation dans certains secteurs (de Trèbes à Argens)

 



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ventenac 03/12/2009 22:06



Merci Laurent pour votre gentillesse!


Mon article a déjà été publié, mais qui sait? pour le prochain sans doute.



Ventenac 31/10/2009 10:57



Bonjour! Et ravie de rencontrer un "over-blogueur" à l'occasion des platanes du canal.


Je suis correspondante  locale de presse et cherche des infos sur le chancre coloré le long du canal. Nous avons, au village 7 platanes à abattre, le long du Canal. Vos conseils (ou ceux de
VNF?) sont importants. Outre VNF, j'ai découvert votre blog. Puis-je prendre un extrait en citant mes sources?


Bien amicalement,


 



Laurent 03/12/2009 17:40


Je m'excuse de répondre aussi tardivement. Vous pouvez piocher les infos mais pour la plupart je les ai trouvées sur internet. Mon blog étant public nul besoin de me citer, je vous donne
l'autorisation. Le savoir appartient à tout le monde et devrait toujours être gratuit...