Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 00:45
Elections régionales obligent, le Canal du Midi fait partie du programme puisque les régions vont avoir la responsabilité du Canal. Je vous laisse vous faire une idée par vous même. Pour ma part développer le tourisme fluvial pour créé 90 000 emplois, je reste sceptique, puisque de Agde à Carcassonne le Canal sature déjà en été, que de surcroît VNF augmentent les périodes de chômage hivernal... 

Midi Libre Édition du samedi 13 février 2010
Le plébiscite du PS audois à Georges Frêche

DR

Carcassonne. RégionalesLe plébiscite du PS audois à Georges Frêche

« Frêche, il est humain, chaleureux... C'est une personne qui a un coeur incroyable. » Hier après-midi, Didier Codorniou n'a pas été avare de compliments à l'égard de Georges Frêche, présent à La Redorte pour battre la campagne.
Entouré des forces vives du PS audois, le premier socialiste de la Région a réaffirmé les raisons de son engagement aux côtés du « pas très catholique » Georges Frêche, n'en déplaise au bureau national du PS. « Frêche, il n'est pas formaté. Sa force est dans sa liberté de ton et d'expression. Tout ce qu'il a pu promettre, il l'a tenu. Nous avons un bon bilan et un projet ambitieux... Mais, même si les sondages nous donnent gagnants, ce sera une élection difficile » , a déclaré "Codor".
Occasion aussi, pour le maire de Gruissan, de rappeler que les socialistes audois étaient tous « soudés », au travers du sénateur Courteau, du président du conseil général Marcel Rainaud, ou encore du premier fédéral audois, Eric Andrieu, « qui a eu le courage politique de s'opposer au bureau national ».
Fort de ce soutien audois, le candidat Frêche n'a pas manqué d'ironiser sur la décision de Martine Aubry d'investir Hélène Mandroux pour le contrer : « Il y en a qui veulent une autre liste, mais ils n'arrivent même pas à trouver trois candidats dans le département de l'Aude... » Ceci étant dit, le président sortant de la Région était surtout présent à La Redorte pour évoquer son projet de développement touristique pour le Languedoc-Roussillon, via le canal du Midi.
Et quel plus bel exemple que celui du Port de La Fabrique, à la Redorte, qui peut accueillir vingt-cinq bateaux aujourd'hui ? « Il faut équiper le canal du Midi de ports afin de répondre à l'afflux touristique. Sur ce point, nous prévoyons un accord avec Midi-Pyrénées. Il faut que ce canal soit le lien qui permette la visite de nos régions », a déclaré Georges Frêche., assurant la création de 90 000 emplois grâce à l'activité touristique.
Outre le canal du Midi, Georges Frêche souhaite aussi se pencher sur le cas de la cité médiévale de Carcassonne, « qui n'a pas été touchée depuis 130 ans ».
Concernant les maisons de la Région à l'étranger, tant décriée par son opposant UMP Raymond Couderc, Frêche a également promis qu'il continuerait d'en créer d'autres, notamment à Moscou, Kiev, New-Delhi, Hanoï, Toronto ou encore Casablanca...On le voit, Frêche, c'est tout un programme.


Yannick BONNEFOY


Une autre source, relatant la visite de G. frèche à La redorte:

Entouré des candidat-e-s audois-e-s de la liste Tous pour le Languedoc-Roussillon, Georges Frêche a effectué hier des visites à Gruissan sur le littoral et près du canal du Midi à la Redorte pour présenter ses propositions en matière de tourisme.

Il a notamment proposé une nouvelle «mission Racine» en Languedoc-Roussillon que piloterait la Région Languedoc-Roussillon, 40 ans après la célèbre mission qui a permis l’éclosion du tourisme sur le littoral.

Georges Frêche propose cette fois que cette mission concerne l’ensemble du territoire : renouvellement des stations littorales et développement du tourisme dans les «avant-pays».
Ainsi à Gruissan, il soutient le projet Odyssea et propose la création d’une épreuve internationale de voile en Méditerranée baptisée L’Odyssée, «puisqu’aucune course de ce type n’existe en Méditerranée».
Il a chargé Didier Codorniou et Joël Abati de mettre en place une commission pour faire naître cette épreuve avec de grands skippeurs dès 2011.

Dans l’après-midi, à la Redorte, Georges Frêche s’est prononcé pour une coopération forte avec la Région Midi-Pyrénées pour restaurer le Canal du Midi et le doter de toutes les infrastructures touristiques permettant à ce joyau du patrimoine inscrit à l’UNESCO de retrouver ses belles lettres de noblesse et être ainsi une des locomotives du tourisme en Languedoc-Roussillon.

 

Source: http://www.imaginons-ensemble-lavenir.com/article-languedoc-roussillon-2010-en-visite-dans-l-aude-georges-freche-propose-une-nouvelle-mission-racine-en-languedoc-roussillon-44850702.html

 

 

Le Programme de G. Frèche pour le Canal du Midi

 

La richesse patrimoniale du Languedoc-Roussillon s’illustre par de nombreuses empreintes du passé. Dans l’Aude, un programme de rénovation des abbayes, des châteaux et de la Cité de Carcassonne, des réhabilitations du Canal du Midi et des chemins de halage sera engagé. Dans les Pyrénées-Orientales, un traitement spécifique devra être proposé dans le domaine du tourisme industriel en appui de la politique sur les énergies renouvelables.

 

Source: Le programme de G. Frèche sur le Canal du Midi




Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent
commenter cet article

commentaires