Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 07:20

canal du midi live

 

 

Sur le canal du midi il y avait un petit gars
C'est sûr qu'il était pas d'ici
Ce mec-là il était de Paris
Seulement Menilmontant et le Canal Saint-Martin
Ca faisait vraiment longtemps qu'il en était trop loin
Il avait un bateau tout droit planté dans l'eau
Une vieille carcasse pourrie qu'était son paradis
Il répétait sans cesse je retrouverai Barbès
Il en hurlait la nuit attends-moi Paris

Un beau jour avec son pote Robert ils ont fait le plein de gasoil

Et ils ont mis les voiles sur le canal du midi
Ils étaient tout contents putain que c'est beau la vie
Quand on remonte sur Paris
Ils voyaient déjà la scène et le pont de Bercy
Ils en avaient eu de la peine mais bientôt ce sera fini
Seulement dans le premier virage il y eu comme un drôle de bruit
Une voie d'eau fit rage et le bateau fut vite rempli
Adieu Menilmontant et le canal Saint Martin
Adieu Pigalle et l'Opéra
Adieu Barbès et Gambetta
Adieu Répu et Goncourt
Adieu Paris pour toujours

 

Repost 0
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 02:20
Rollier


Il arrive avec les plaisanciers et repart avec eux... Le rollier nous manque plus que ces derniers...
De la taille approximative d'un choucas, cet oiseau trapu vivement coloré est surmonté d'une grosse tête pourvue d'un bec noir épais, crochu à l'extrémité. Le front, le menton et parfois le bord du capuchon sont blancs. Les lores et le triangle de peau nue situé en arrière de l'œil sont noirs. La tête, la poitrine, une partie des ailes et de la queue forment une succession de bleu nuancé de vert. Le reste des ailes et de la queue est noir avec une légère touche de violet. Cet enchaînement provoque un contraste unique avec le dos et le manteau marron-roux. La queue est fourchue. Mâle et femelles sont semblables.
Les juvéniles sont plus ternes que les adultes.

Chant : 
Sa voix est rauque et ressemble beaucoup à celle d'un corvidé. Les cris sont des "rak" brefs ou des "rak rak rak rak rak" en série. La parade nuptiale est accompagnée de cris en crécelle, rauques et stridents.


Habitat : Son habitat doit tenir compte de deux paramètres :
il doit comprendre à la fois :
1) des cavités indispensables à sa nidification, qu'il recherche dans les forêts alluviales  et les allées de platanes ou de peupliers,
2) des zones dégagées, des espaces ouverts favorables à la chasse aux insectes, qu'il trouve dans les friches viticoles, les campagnes cultivées avec bosquets et bois clairs, les prairies pâturées et les sablières. On le trouve donc dans les plaines chaudes, ensoleillées et il évite soigneusement les régions où le climat est instable et humide comme dans le nord-ouest de l'Europe. Il évite également les plaines sans arbres, les grands plans d'eau. Hormis cela, il est présent dans presque tous les zones ouvertes jusqu'à 600 mètres d'altitude, parfois même jusqu'à 1000 m en Europe et 2000 m au Maroc.
Rollier d'Europe
Distribution : Europe Méridionale et Orientale, Maghreb et Proche-Orient, Asie jusqu'à l'Altaï et l'Himalaya. Il se fait de plus en plus rare en Europe. 

Comportements : Le rollier d'Europe vit en solitaire ou en couples. Il défend âprement son territoire dont il chasse sans ménagement tous ses congénères. En migration, il fait preuve d'un comportement plus conciliant. Il chasse à l'affût : se perchant bien en vue, souvent en terrain découvert, il s'élance un peu à la manière d'une pie grièche pour capturer les insectes à terre ou même en plein vol. Les proies les plus modestes sont consommées sur place, les plus grosses sont rapportées au perchoir où elles sont frappées puis tuées. Chaque jour, le rollier d'Europe rejette plusieurs pelotes noirâtres d'une dimension qui varie entre 20 et 35 millimètres. Pour changer de perchoir, il vole, même sur une très courte distance. Son vol, léger, assuré, est composé de battements rapides, réguliers et de faible amplitude. Lorsqu'il est à terre, il a une allure assez maladroite.
C'est un migrateur. Dès la fin août ou au début de septembre, il prend ses quartiers d'hiver au sud du Sahara et ne revient que vers la fin avril.

Vol : Vol de choucas avec quelques glissés occasionnels. Acrobaties suivis de piqués à grande hauteur pendant la période nuptiale.

Nidification : Le rollier Rollier d'Europe d'Europe ne fabrique pas de nid. Il dépose sa ponte dans un ancien nid de pic, dans une cavité naturelle d'arbre (généralement pin ou chêne), à une hauteur qui varie entre 5 et 10 mètres. Il s'installe parfois dans un trou de muraille ou creuse même une galerie de 60 cm dans un talus de sable. Il n'apporte aucun matériau dans la cavité choisie.La femelle y dépose 4 à 6 oeufs dont l'incubation dure 18 ou 19 jours. L'envol des jeunes s'effectue Rollier d'Europe au bout de 26 à 28 jours. La saison de nidification se déroule de mai à juillet, avec une pointe de la mi-juin à la mi-juillet.

Régime : C'est un macro-insectivore c'est à dire qu'il se nourrit principalement de gros insectescoléoptères et les orthoptères (criquets, sauterelles, grillons, cigales , mantes). Cependant, il se nourrit également de vers, de lézards, de micromammifères, de grenouilles et de jeunes oiseaux si les insectes viennent à manquer. Ces derniers composants ne constituent environ que 3% du régime.

Protection / Menaces : Espèce en nette diminution (aire de répartition et effectifs) depuis les années 1970. Les causes de cette régression sont multiples : la disparition des habitats, la diminution de ses proies due à l'utilisation massive des insecticides, la chasse illégale et la forte concurrence du choucas des tours (Corvus monedula) pour l'obtention des cavités de reproduction.

Source: http://www.oiseaux.net/oiseaux/rollier.d.europe.html

Repost 0
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 10:21
Depuis plusieurs années les Platanes du Canal du midi sont atteint par une maladie léthale: le Chancre Coloré.



On reconnait un arbre atteint aux traces noires le long du tronc (comme des brulures) et au fait que l'écorce s'eclate et aux marques de peinture verte quand il a été détecté....

Kézako?

Ce champignon s'attaque aux arbres parfaitement sains ! Quand le sujet est atteint, il meurt au bout de 2 à 5 ans dans le meilleur des cas.

Le ceratocystis fimbriata f. sp. Platani est originaire des États-Unis, sans aucune certitude, la maladie aurait été importée en France durant la seconde guerre mondiale par l'intermédiaire de caisses militaires fabriquées en platane contaminé.

Le chancre coloré ne peut être combattu chimiquement ou biologiquement, car le mycélium va suffisamment profondément dans le bois pour qu'aucun produit ne soit efficace.

Le champignon se transmet par contact avec un outil infecté par le chancre, c'est bel et bien la main de l'homme qui propage ce mal. Voici quelques exemples:

  • Élagage et taille (élagueuse, scie, sécateur...)
  • Travaux de terrassement (tractopelle, trancheuse...)
  • Haubanage de chapiteau (piquet en fer )

Il n'y a qu'une seule chose à faire, désinfecter les outils ! Du simple sécateur jusqu'au godet du tractopelle, tout doit être désinfecté.
Plusieurs produits peu onéreux peuvent être utilisés en pulvérisation ou en trempage:

  • Eau javellisée (1 berlingot pour 10 litres d'eau)
  • Alcool à brûler
  • Cryptonol (diluer à 1%)

Malheureusement dans les secteurs fortement atteint par le chancre coloré, on a constaté que le champignon se transmet par le jumelage des racines ainsi que par les eaux des canaux et cours d'eaux mais localement.
Les dernières études sur le chancre coloré du platane ont prouvé que le champignon reste présent durant 6 années dans le système racinaire d'un sujet abattu et dévitalisé.

Depuis quelques années une variété de platane résistante à été créée. Cette variété est disponible à la vente depuis 2005, elle se nomme Vallis clausa.

 

La navigation et le chancre coloré

 

 

En navigant cet été nous avons rencontré 2 spécialistes de la maladie qui nous ont expliqué les modes de transmission. Nous sommes aussi responsables de la transmission de la maladie. Lorsque nous nous amarrons aux arbres et aux racines on blesse les arbres et on emporte les spores du Chancre coloré. A l'amarrage suivant on transmet la maladie. D'ailleurs bien souvent plusieurs arbres sont atteints lorsqu'il n'y a pas suffisamment de bollards aux quais d'attente des écluses... (c'est le cas de Trèbes où de nombreux platanes datant de 1780 vont etre abattus...)

 

Simplement en nous amarrant nous frottons notre coque aux racines et on blesse les racines. La blessure des racines est le facteur de propagation de la maladie.

 

Conseils:

 

Ne pas s'amarrer aux arbres atteints

Ne pas arriver trop vite sur les racines

Ne pas s'amarrer aux racines (si on ne peut faire autrement désinfecter les amarres à l'alcool ou à l'eau de javel)

 

Problème:

 

Manque d'information de la part de VNF

Manque de bollards

Manque de pontons devant les écluses

Trop de navigation dans certains secteurs (de Trèbes à Argens)

 



Repost 0
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 08:22


Photo prise il y a quelques jours d'un locataire discret des platanes du Canal... Ce petit hibou petit duc a quitté le nid et s'exerce à voler... Clin d'oeil de ce petit duc au photographe ou anthropomorphisme du photographe???
Repost 0